Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
 MUSIC and RUBBISH : Long Player Late Blogger

Ici des chroniques écrites par Lester (Serge) et Bangs (Jess). Présentations faites, passons au contenu : ce blog est destiné à faire partager des disques, récents comme oubliés, (connus par 3,52% de la population mondiale et par toi!). Parlons enfin Rock'n'roll, sans répit ni compromis. Sortez vinyles et tee shirt de fans, trainez en calbute, buvez bières & coca: Starting Over!

NEIL YOUNG - A LETTER HOME - 2014

Publié le 25 Mai 2014 par Lester&Bangs

NEIL YOUNG - A LETTER HOME - 2014

Il y a des stars déchues en tournée sur des bateaux, deux pantins casqués qui nous goinfrent de cette bonne conscience qui confine au crétinisme et pour le reste ( piqué dans les dialogues d'un film avec Dewaere ) "tout bouge mais rien ne change les gens votent pour toujours les mêmes et tout s'affaisse ". Et puis il y a Neil Young, qui nous apprend que, si la première des libertés et de ne jamais répondre au téléphone, la seconde est d'être imprévisible. A Letter Home c'est toute la différence entre la promesse d' un feu de camp et un convecteur électrique. Toute bûche dehors avec craquements et volutes ça à plus de gueule qu'un radiateur fût-il à thermostat pour sortir sa guitare. A Letter Home c'est lâcher son laptop pour les claquements d'une "Remington portative", faire la queue devant une cabine téléphonique à jetons au fond d'un bar enfumé un jour de grand crachin. A Letter Home effleure, rabote, on est dans le minimalisme, l'équilibre précaire, le sillon, l'épiderme, l'égratignure, le provisoire, l'écorchure.... la ride, celle qui se creuse et s'affaisse justement, mais celle qui raconte la vie, la vraie, celle qui n'est pas écrite d'avance, et quand on sait qu'il s'agit d'un album de covers ...

Commenter cet article