Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
 MUSIC and RUBBISH : Long Player Late Blogger

Ici des chroniques écrites par Lester (Serge) et Bangs (Jess). Présentations faites, passons au contenu : ce blog est destiné à faire partager des disques, récents comme oubliés, (connus par 3,52% de la population mondiale et par toi!). Parlons enfin Rock'n'roll, sans répit ni compromis. Sortez vinyles et tee shirt de fans, trainez en calbute, buvez bières & coca: Starting Over!

DEATH TOUJOURS VIVANT AVEC DEATH III (Drag City-2014)

Publié le 16 Février 2014 par Lester&Bangs in News

http://www.dragcity.com/uploads/products/2203/images/975/large_DC583.jpg

 

Tout d'abord, tâchons d'oublier cette pochette d'album qui pique les yeux. Cette news ne peut qu'être accompagnée de l'incroyable histoire du groupe Death dont je vais tenter le résumé.


 Avant les Ramones et les Pistols il y avait Death, le premier groupe punk black constitué de 3 fréros: Bobby (chanteur et bassiste), David (guitariste) et Dannis (batteur). A Détroit, les frères Hackney, au début plutôt orientés R'n'B de Motown, sont saisis sur place par le concert des Stooges d'Iggy Pop et basculent vers un rock abrasif.

 

Ils enregistrent en 1974 et 1975 ce qui sera à l'avant-garde du punk/Hardcore us.  Les enregistrements parviennent jusqu'au système auditif du patron de Columbia (Clive Davis) qui est prêt à sortir l’album, à la seule condition,  alors que 7 morceaux sont déjà enregistrés, que le groupe change de nom.

 

Attitude très punk avant l'heure, David, leader et guitariste visionnaire de Death s'y refuse et le label les vire. De plus, les maisons de disques les rejètent puisque trempées alors dans la cadavérique ambiance disco. En 1976, Death sort un 45t autoproduit à cinq cents exemplaires ("politiciens in my eyes" (au jeu de basse saisissant d'entrée) et "keep on knocking", qu'il distribue lors des concerts, avant de tomber dans l'oubli. 

 

 

 

Suite à l'échec de Death ils forment '4th Movement' pour faire de la soul / Gospel rock, puis du raggae avec 'Lambsbread', en bref, ça sent le sapin. Pour fignoler le tout, David, le leader, seul à croire qu'ils faisaient avec Death quelque chose de révolutionnaire, et il avait raison, meurt d'un cancer en 2000. Il sera remplacé par Bobbie Duncan de 'Lambsbread'. En 2000 pour le mariage de Dannis, David leur confie les bandes de Death, en leur disant que l’histoire n’est pas finie, mais qu’elle continuera sans lui...et il avait encore raison. 

 

Accrochez-vous, l'histoire prend tout son sens ici : Death circulerait sur des compilations au sein de la scène garage. En 2008 les Dirtbombs font une reprise de "Politicians In My Eyes "...prémices du retour...

 

 

C'est alors que l'un des fils de Bobby entend par hasard, dans une soirée californienne, la version originale de la face B du 45t de Death, "Keep on knocking". Il reconnait la voix de son père qui ne lui avait jamais parlé de Death. Ils ressortent les bandes du grenier et en 2009 Drag City nous fait le plaisir de produire les premiers enregistremements, regroupés sur l'album '...For The Whole To See' où chaque morceau est incroyable, mêlant groove et punk.

L'album complet à l'écoute:

 

 

 L'histoire est magnifiquement contée dans le documentaire "A Band Called Death" (2012) que je recommande vivement:

 

 

 

Tout cela pour en fait dire que le groupe est retourné faire une fouille dans le grenier et en ressort avec des archives qui constituent désormais'Death III' (Drag City)9 titres issus des derniers enregistrements de 1975, 1976, 1980 et 1992. 

Sortie prévue le 22 avril.

. ‘North Street’ à l'écoute ici :

 

 

 

 

Pour info, l'histoire se perpétue puisque les 3 fils de Bobby 
Hackney  montent en 2008 un groupe nommé Rough Francis et font de bonnes reprises de Death. Ici un live comme si on y était:


 

Death tourne et ça vaut vraiment le coup! Passant notamment en concertle 31 janvier à Fontenay-sous-Bois en France dans le cadre du festival Sons d'Hiver


Pas de discours final, le live suffit:

 

 

Commenter cet article