Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
 MUSIC and RUBBISH : Long Player Late Blogger

Ici des chroniques écrites par Lester (Serge) et Bangs (Jess). Présentations faites, passons au contenu : ce blog est destiné à faire partager des disques, récents comme oubliés, (connus par 3,52% de la population mondiale et par toi!). Parlons enfin Rock'n'roll, sans répit ni compromis. Sortez vinyles et tee shirt de fans, trainez en calbute, buvez bières & coca: Starting Over!

ED HARCOURT - Back Into The Woods - 25/02/2013

Publié le 18 Février 2013 par Lester&Bangs in Disques

1357924642_2.jpg

01. The Cusp & the Wane

02. Hey Little Bruiser

03. Wandering Eye

04. Murmur in My Heart

05. Back into the Woods

06. Brothers and Sisters

07. The Pretty Girls

08. Last Will and Testament

09. The Man that Time Forgot

 

 

Ed Harcourt n'est pas a priori un type à la mode. Il est encore moins juke-box ou machine à sous.

Back Into The Woods, enregistré en une nuit à Abbey Road, avec une poignée d'instruments live et  une ou deux prises par titre, piétine les plates bandes des années 70. 

Dans le bruissement des lattes et des lambris, surgissent des bribes de Nick Holmes (Soulful Crooner) ou des traces de Phillip Goodhand-Tait (I Think I'll Write a Song).

Back Into The Woods à des allures d'album posthume parfait, la quintessence même de ce qu'est Ed Harcourt…sauf que le type est plus vivant que jamais

Si on continue à faire ce qu'on a toujours fait, on obtient toujours le même résultat, c'est à dire le EP Russian Roulette (2009) et Lustre (2010) albums dans lesquels Ed nous roule un peu dans la farine.

Alors, avec la munificence d'un seigneur, il choisit de nous livrer ici son âme, à nu, et après un nettoyage à sec, se délivre par la même de la crainte de laisser des plumes dans cette histoire, et dans toutes les prochaines sans doute.

Il a tout laissé au vestiaire avant d'entrer, tout le côté sombre du show-business et cette sensation d'étouffement qui semble le ronger.

Car l'enjeu, est personnel . Si Back Into The Wood a des faux airs de testament, les clauses sont précises : Ed Harcourt  est son propre héritier  et à défaut d'être entendu, il n'en sera que  plus vindicatif désormais, et ça commence tout de suite.

Ed Harcourt n'est pas à priori un type à la mode, mais il est, vous l'aurez compris, bien au-delà de ça.

 

 

Discographie sélective :

Maplewood, Heavenly Records, 2000.

Here Be Monsters, Heavenly Records, 2001.

From Every Sphere, Heavenly Records, 2003.

Strangers, Heavenly Records, 2004.

 

 

 

 

Commenter cet article