Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
 MUSIC and RUBBISH : Long Player Late Blogger

Ici des chroniques écrites par Lester (Serge) et Bangs (Jess). Présentations faites, passons au contenu : ce blog est destiné à faire partager des disques, récents comme oubliés, (connus par 3,52% de la population mondiale et par toi!). Parlons enfin Rock'n'roll, sans répit ni compromis. Sortez vinyles et tee shirt de fans, trainez en calbute, buvez bières & coca: Starting Over!

Gentleman Jesse: Leaving Atlanta (2012)

Publié le 15 Avril 2013 par Lester&Bangs in Disques

http://clatl.com/imager/hit-the-road-jesse-gentleman-jesse-packs-his-bags-for-an-inward-journey/b/original/4935851/a916/Gentleman-Jesse-Leaving-Atlanta.gif

Gentleman Jesse 'Leaving Atlanta'

Douchemaster 2012

Tracklist:

1. Eat Me Alive (2:58)
2. I'm Only Lonely (3:22)
3. Take It Easy On Me (3:23)
4. What Did I Do (2:56)
5. You Give Me Shivers (2:24)
6. Careful What You Wish For (2:40)
7. Kind of Uptight (2:44)
8. Frostbite (3:22)
9. I'm a Mess (2:46)
10. Word Gets Around (2:10)
11. Covered Up My Tracks (3:46)
12. Rooting for the Underdog (1:29)
13. We Got to Get Out of Here (3:07)

 

Gentleman Jesse ‘leaving Atlanta’  sera l’album de ton été pour peu que tu roules dans ta voiture d’étudiant qui est aussi celle du jeune diplômé, en espérant arriver à ton lieu de vacances sans panne d’huile, de batterie ou autre signe alzheimérien de ta caisse.


Première impression en écoutant l’album : ça y est, les Nerves ont pu se réincarner avec l’appui des Beach Boys, le tout mêlé à l’âme ‘sale gosse’ des Black Lips.


Jesse Smith et son groupe (dit 'His Men' pour le précédent album 'Introducing Gentleman Jesse & His Men 2008) ont  enregistré l’album il y a 4 ans dans la cave de Smith. Bien que l’atmosphère optimiste soit une décharge d’adrénaline et d’endorphine, les thèmes abordés sont réellement issus d’une tragédie personnelle et de la nécessité de s’en soustraire.


Je n’écarte aucune chanson de cet album ce qui est un fait très rare.

C’est l’album qui reste au cours du temps, pas celui qui glisse de tes écouteurs vers ton disque dur pour finir à la poubelle.

 

C’est sale et mélodieux, guitares impétueuses et insolentes, harmonica et piano en guest, power pop garage à l’image d’une dent cariée qui paye pour un détartrage et un blanchiment.

 

 

 

 

Gentleman Jesse 'Frostbite'

 

 
Gentleman Jesse 'Eat Me Alive' 


Gentleman Jesse 'Take It Easy On me'  

 

Gentleman Jesse 'Rooting for the Underdog

Commenter cet article