Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
 MUSIC and RUBBISH : Long Player Late Blogger

Ici des chroniques écrites par Lester (Serge) et Bangs (Jess). Présentations faites, passons au contenu : ce blog est destiné à faire partager des disques, récents comme oubliés, (connus par 3,52% de la population mondiale et par toi!). Parlons enfin Rock'n'roll, sans répit ni compromis. Sortez vinyles et tee shirt de fans, trainez en calbute, buvez bières & coca: Starting Over!

L'ILIADE ET L'ODYSSEE

Publié le 13 Juillet 2013 par Lester&Bangs in Disques

   

 The Family Tree                Harry Nilsson
"Miss Butters" 1968        " Aerial Ballet" 1968

        LP  RCA 3955                        LP  RCA 3956 

 

Unité de temps de lieu et d'action pour ces deux albums. Pas d'effet théatral dans mes propos, voyez plutôt :

- enregistrés en même temps dans des studios voisins.

- même produteur, même arrangeur, musiciens communs sur les séances,  juqu'au graphiste concepteur des pochettes. 

- au titre de l'anecdote, et pour être complet, Nilsson a coécrit un titre  "Butters Lament" sur Miss Butters , et les albums sont sortis la même semaine sous les références RCA 3955 et RCA 3956.

Miss Butters, véritable opéra pop, concept album fastueux  et délicat, retrace  la vie de Miss Butters, jusqu'à sa mort. Intelligent et maîtrisé de bout en bout, on est soufflés par les envolées lyriques, les cordes, et les harmonies portées par des mélodies imparables.

Aerial Ballet joue sur un registre moins psyché, plus intemporel , mais utilise les mêmes armes. Concept album à sa façon, les chansons parlent  de la vie ordinaire. Tout n'est qu'absolue beauté déprimante. 

Nilsson, tourné vers son passé, nous submerge de sensations dévastatrices. Album lyrique, au ton parfois volontairement désuet , la voix d'Harry Nilsson nous étreint, et l'emporte toujours à la fin.

Album unique de  Family Tree, Miss Butters finira aux oubliettes et sera réédité en CD en 2007. 

Aerial Ballet passera plutôt inaperçu, avant qu'un an après sa sortie un certain film ne s'empare de "Everybod'ys talkin' "....

Comme les deux actes d'une oeuvre  classique, ces deux albums sont indissociables par leur couleur, et sont deux offrandes.

A offrir ensemble,  comme l'Iliade et l'Odyssée. 

 

 

The Family Tree


 

 

Harry Nilsson

 

 

 

 

Commenter cet article