Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
 MUSIC and RUBBISH : Long Player Late Blogger

Ici des chroniques écrites par Lester (Serge) et Bangs (Jess). Présentations faites, passons au contenu : ce blog est destiné à faire partager des disques, récents comme oubliés, (connus par 3,52% de la population mondiale et par toi!). Parlons enfin Rock'n'roll, sans répit ni compromis. Sortez vinyles et tee shirt de fans, trainez en calbute, buvez bières & coca: Starting Over!

LYLE LOVETT - Release Me - 2012

Publié le 9 Avril 2012 par Lester&Bangs in Disques

LYLE LOVETT - RELEASE ME - 02/2012
(Lost Highway) Vinyle

01 – Garfield’s Blackberry Blossom
02 – Release Me
03 – White Boy Lost in the Blues
04 – Baby, It’s Cold Outside
05 – Isn’t That So
06 – Understand You
07 – Brown Eyed Handsome Man
08 – Keep It Clean
09 – One Way Gal
10 – Dress of Laces
11 – The Girl with the Holiday Smile
12 – Night’s Lullaby
13 – White Freightliner Blues
14 – Keep Us Steadfast

Les Albums Indispensables :

Album CD Joshua Judges Ruth, 31 Mars 1992Album CD I Love Everybody, 27 Septembre 1994Album CD The Road to Ensenada, 18 Juin 1996Album CD Step Inside This House, 22 Septembre 1998

         1992                 1994                       1996                      1998

Deux éléments importants à signaler en préambule : "Release Me" est l'album libératoire du contrat qui lie LYLE LOVETT à son label depuis 27 ans, et il ne comprend que deux compositions originales.

Si on rajoute le saucissonnage douteux sur la pochette et l'explicite "lâchez-moi"...on a du soucis à se faire !

D'ordinaire, le contexte voue ce genre d'exercice au mieux à la rubrique rubbish et le plus souvent au pilori.

Lyle Lovett, élégant et raffiné, prend son temps et joue sur les superpositions, dans un défilé haute couture, tour à tour blues, country, jazz ou gospel, comme une invitation d'un grand couturier à une rétrospective de son oeuvre.

Comment est-ce possible puisque l'album est émaillé de reprises ( Traditionnel, Ray Charles, Townes Van Zant ...) ? Tout simplement parceque chez Lyle Lovett tout est dans l'interprétation. C'est sa marque de fabrique, son luxe ultime.

De plus toutes ces reprises sont des titres joués sur scène depuis de longues années , que son public connait bien, et qui n'ont jamais été enregistré. C'est de là que vient sa musique, d'où l'impression d'avancer en terrain connu.

Difficile de ranger cet album, tout en retenu, dans une case. C'est un album hors du temps, où rien n'est laissé au hasard, et qui se révèle être une formidable opportunité de donner envie de découvrir, pour ceux qui ne les connaissent pas encore, les albums indispensables sélectionnés.

      


 

Commenter cet article