Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
 MUSIC and RUBBISH : Long Player Late Blogger

Ici des chroniques écrites par Lester (Serge) et Bangs (Jess). Présentations faites, passons au contenu : ce blog est destiné à faire partager des disques, récents comme oubliés, (connus par 3,52% de la population mondiale et par toi!). Parlons enfin Rock'n'roll, sans répit ni compromis. Sortez vinyles et tee shirt de fans, trainez en calbute, buvez bières & coca: Starting Over!

"On 558 kHz,This is Radio Caroline!"

Publié le 28 Mars 2012 par Lester&Bangs in News

 

 Radio Caroline 1964-1990

 

 

 


Si cet article prend naissance aujourd'hui, c'est pour fêter l'anniversaire de Radio Caroline qui naquit le 28 mars 1964 et de père célibataire Ronan O'Rahilly

"On 558 kHz,This is Radio Caroline!" slogan (9min de jingles ici) sortant de la bouche de Simon Dee, l'un des deux premiers Dj de la station avec Chris Moore, sur fond de "Round Midnight' de Thelonious Monk interprété par jimmy McGriff.

Ouvrez les yeux, vous y êtes :

 

Radio WUMS  est la première radio pirate. Elle emet depuis la mer en 1925 déjà : bel historique de toutes les radio pirates ici.

Alors certes Radio Caroline n'est pas la plus ancienne mais elle a été la plus immunoresistante, se débattant contre un mélange nocif de catastrophes naturelles et humaines.

On va tenter d'être bref, mais accrochez-vous, c'est plus fort qu'un James Bond.

Donc tout part de Ronan O'Rahilly, Irlandais, qui crée son propre label et souhaite propulser  Georgie Fame (chanteur et organiste). Les radios de l'époques (BBC notamment) sont réfractaires et ne diffusent que la musique des majors.

Ronan O'Rahilly, sans licence officielle de diffusion des programmes ne peut rien faire, craque et décide de dire fuck à la loi en diffusant depuis les eaux internationales! (elles ne relèvent pas de la juridiction britannique, malin!).

Il acquiert donc un ferry suédois de 700 tonnes, le nomme Caroline en hommage à la fille de John Kennedy. Radio Caroline est née et diffuse ce qui n'a encore jamais été émis sur les ondes : pop, rock, soul, blues. Les Dj deviennent des stars : Tom Logde, qui nous a quitté en 2012, Tony Blackburn, Tony Prince ou encore 'The Admiral', 'Emperor Rosko', 'The Hairy Cornflake'.

Résultat : après seulement 3 semaines d'existence, 10 millions d'auditeurs en Grande Bretagne.

Donc on s'étend : achat d'un second navire, positionné en mer du Nord. Il y a alors une éclosion de plusieurs autres stations offshores qui s'installent.

Resultat numéro 2 : les problèmes commencent.

Le gouvernement prêt à tout commence à s'agiter, interdisant, aux annonceurs publicitaires de passer les pubs en radio, le travail à bord et le ravitaillement...sournois n'est-ce pas?

Alors que le 14 août 1967, le parlement britannique vote la loi 'Marine Broadcasting Offences Act' prenant fonction à minuit et interdisant les radios pirates, il y a plus de 50 millions d'auditeurs qui sont à lécoute.

En 1968 : faillite, les 2 navires sont saisis.

Mais Ronan rachète un navire, Mi Amigo, en 1970, période éléctorale durant laquelle Radio Caroline soutient les conservateurs (les menteurs qui disaient libérer les ondes).

La radio s'accroche à la vie et émet à nouveau en 1972 et 6 Dj sont condamnés par le gouvernement.

Et là, c'est le drame : 1975, tempête, échouage du navire, abordage par le gouvernement.

Aguerri et ayant acquit un stock incommensurable de cellules immunitaires, le navire navigue à nouveau 15j après.

Dramatique année que celle de 1980 : le navire devenu épave coule avec émetteurs et matériels.

Ronan, tel un bon virus anti-gouvernemental et têtu comme un mulet, rachète en 1983 le Ross Revenge et émet à nouveau!

Et là...TEMPETE! Si si je vous assure. On est en 1987 et le mât de transmission de la radio est brisé. Quelqu'un sur le navire porte la poisse à mon avis.

 Comme vous l'avez compris, la radio subit en alternance une aggression naturelle puis humaine. Ainsi donc, en 1989 des fusiliers marins britanniques et néerlandais abordent illégalement le navire et détruisent le matériel à coup de masse. Les auditeurs, pansement du navire, sont choqués et se mobilisent pour fournir à nouveau du matériel.

1990 : pas de greffe de moelle osseuse possible, Radio Caroline s'éteint sur la bande AM.

Aujourd'hui Radio Caroline diffuse encore 24h/24h sur internet.

Bon mais alors que dire de tout cela.

Que des mecs ce sont battus, quitte à obtenir un beau casier judiciaire et à délaisser leur famille, pour diffuser librement de la musique et pas n'importe laquelle (The Animals, The Who, The Yardbirds, Procol Harum, Hendrix, The Hollies...).

Que Radio pirate est aujourd'hui synonyme de radio libre, remplie de pub, de chansons de groupes à chier qui tournent en boucles. Merci aux radio pirates pour la délivrance de la liberté d'expression avec laquelle beaucoup de radio se torchent actuellement et nous le leur rendons bien...

 


 

 


 


 


 

 


 


 



 




 



 

 

 

 

Commenter cet article