Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
 MUSIC and RUBBISH : Long Player Late Blogger

Ici des chroniques écrites par Lester (Serge) et Bangs (Jess). Présentations faites, passons au contenu : ce blog est destiné à faire partager des disques, récents comme oubliés, (connus par 3,52% de la population mondiale et par toi!). Parlons enfin Rock'n'roll, sans répit ni compromis. Sortez vinyles et tee shirt de fans, trainez en calbute, buvez bières & coca: Starting Over!

T'as les nerfs? Ecoutes The Nerves

Publié le 30 Août 2011 par Lester&Bangs in Les Oubliés

the_nerves-one_way_ticket.jpg

 

 

Si des envies de trépasser t'étreignent mais que ce n'est pas ton heure, soigne toi en écoutant à fond la première face de la compile sortie en 2008 par Alive Records : 'One Way Ticket' des Nerves. On est en 1975, à San Francisco et ils sont trois : Peter Case (bassiste), Paul Collins (batteur) et Jack Lee (guitariste).

 

Bref, balance le disque. 

 

Quelque soit ton état, tes orteils demanderont l'indépendance et commenceront à bouger, ta tête suivra inévitablement le mouvement, tous deux emportés  par  le rythme, la mélodie et le phrasé parfait de la première chanson One Way Ticket.  

 

Pas le temps de réfléchir, tu te retrouves dans le sillon de l'efficace Paper Dolls pour arriver à l'intérieur de Hanging One The Telephone qui te fait reprendre des forces et sortir la tête de l'eau.

 

L'heure est au défoulement sur When You Find Out, plus calme mais qui donne bizarrement envie de la chanter comme si tu vomissais, des entrailles, ton mal-être (tu peux la repasser 4 fois, tu vomiras 4 fois). 

 

Tu trouves ensuite ta vie cool sur Working Too Hard et Give Me some Time.

 

Lèves toi et sautes partout, fouettant l'air à en briser ses molécules sur les 1 minutes 25 de Walking Out On Love.

 

Après quoi tu ne resteras jamais plus assis grâce à Thing Of The Past et surtout It's Hot Outside

 

 

Bravo, tu es maintenant guéri!

 

Bangs.

 

 


  
 

 

 

 


 

 

Commenter cet article
N
<br /> <br /> Complétement oublié par le public quand Blondie a cartonné avec la reprise de Hangin On the Telephone. Les Nerves c'est le chainon manquant entre la pop hyper-mélodique des Beatles<br /> et le rock urgent des New York Dolls. Dans toute une partie du punk-rock (de Buzzcocks à Jay Reatard), on reniflera à plein nez l'influence des Nerves. Merci pour cet article. Et bravo pour ce<br /> blog !<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre