Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
 MUSIC and RUBBISH : Long Player Late Blogger

Ici des chroniques écrites par Lester (Serge) et Bangs (Jess). Présentations faites, passons au contenu : ce blog est destiné à faire partager des disques, récents comme oubliés, (connus par 3,52% de la population mondiale et par toi!). Parlons enfin Rock'n'roll, sans répit ni compromis. Sortez vinyles et tee shirt de fans, trainez en calbute, buvez bières & coca: Starting Over!

TEMPLES - SUN STRUCTURES - 02/2014

Publié le 12 Janvier 2014 par Lester&Bangs in Disques

Temples-Sun-Struc1188E77-400x400.jpg

Sortie prévue le 10 février 2014 chez Heavenly Recordings

1. Shelter Song

2. Sun Structures

3. The Golden Throne

4. Keep In the Dark

5. Mesmerise

6. Move With The Season

7. Colours To Life

8. A Question Isn't Answered

9. The Guesser

10. Test of Time

11. Sand Dance

12. Fragment's Light

 

 

 

En Juillet 2012, par hasard, je tombe sur TEMPLES et  j'écris : " TEMPLES, duo Londonien au savoir faire surprenant, a produit et enregistré cet Ep quatre titres résolument cool et réjouissant. Thérapie assurée pour un été tout en fraicheur et plutôt "classieux", en attendant d'en savoir plus...Effet secondaire : risque de coller aux espadrilles."

Léger, désinvolte...

Mon sonar ne la détecte pas tout de suite, mais l'onde qui va me frapper est aussi forte que Colomb et l'Amérique en 1492 ou l'effet Kisscool.

Un "Shelter Song" plus loin et un 21 Novembre 2013 en concert à Montreal comme test antisismique, et  TEMPLES me colle désormais aux basques à jamais. Moi aussi je me sens colonisé ou happé par une autre planète, question de point de vue.

 

 


 

James Edward Bagshaw, leader incontestable, c'est à la fois la sainte trinité, le retour du romantisme, et un érotisme ambigu à la Chateaubriand à lui tout seul.

J'avoue, ça fait un peu chargé comme tableau pour un seul homme, mais TEMPLES avec Sun Structures est entré en moi tel un vers solitaire, engageant toutes mes forces psychiques dans un processus de quasi alliénation, une torture délicieuse, un peu comme un accro aux jeux video, mais sans les chips et la bière.

 

 


 
Commenter cet article